ville propre et sans dechets

Les dépôts sauvages, un combat au quotidien pour les territoires

Les dépôts sauvages, un combat au quotidien pour les territoires

 

Les dépôts sauvages sont des fléaux qui peuvent ternir l’image d’un territoire, ils doivent être traités pour améliorer la qualité de vie au quotidien. Ces régions qui luttent contre les encombrants font appel à de nombreux systèmes de détections de déchets sauvages et d’incivilités. Quels moyens peuvent mettre en place les territoires afin d’endiguer les dépôts sauvages ?

Prenons connaissance des techniques utilisées par les collectivités pour sensibiliser et communiquer auprès des administrés de leur communes.

 

Lutter contre des déchets qui s’amoncellent dans notre quotidien.

 

Des dépôts sauvages à l’entrée du Recyparc 3 à Mouscron, des déchets qui envahissent le bord des routes et les chemins de campagne dans la commune de L’Hôpital-Camfrout ou encore des dépôts sauvages à coté des alvéoles à Gaillac. Toutes les communes sont touchées par ces incivilités qui dégradent notre environnement.

Dolor Amet

Les moyens de communication pour la lutte contre les dépôts sauvages

 

Malgré de nombreuses équipes déployées quotidiennement pour lutter contre les dépôts sauvages, de nombreuses régions mènent des actions de mobilisation afin de contrecarrer ce problème grandissant. Ces actions de mobilisation visent à sensibiliser aux dangers concernant les dépôts sauvages pour les hommes et en faveur de l’environnement.

Pour sensibiliser la population, certaines régions ont choisi des manières originales afin de faire passer un message ludique tandis que d’autres ont choisi un message plus moralisateur.

 

Les collectivités, les mairies et les régions sont en permanence à la recherche de méthodes persuasives pour dissuader les pollueurs. Par exemple, le mairie d’Attainville Yves Citerne a choisi d’implanter des pancartes pour avertir les administrés « Nous avons apposé des pancartes dissuasives et les dépôts se sont réduits ». Il en est de même pour la commune de Saint Albain qui projette elle aussi d’installer un panneau dissuasif comprenant le prix de l’amende ainsi que de porter plainte contre les abandons de déchets.

A Reims, nous avons pu observer des scènes de crimes disposées à la vue de tous. En effet, un bandeau aux zébrures bleues et blanches a servi à enrubanner un tas d’ordures. Sur ce bandeau nous pouvons voir le logo de la ville de Reims avec l’inscription suivante : « Auteurs en cours d’identification. Ne pas toucher » de quoi dissuader les plaisantins du territoire rémois. La commune de Gélos dans les Pyrénées Atlantiques a quant à elle choisi de dénoncer ces actes inciviles en exposant les déchets ramassés par les agents de la commune et en créant le hashtag #marredescrados. Cette démarche a suscité de nombreuses réactions « C’est franchement honteux,

 

les gens se moquent de tout! », « C’est un manque de respect vis-à-vis de nous mais aussi de tout le monde ! C’est vraiment un cri de colère que nous lançons ! »

Nos amis belges eux,ont choisi de déployer une campagne de communication intitulée « Fais gaffe à ma Bulle » afin de sensibiliser leurs administrés au bon tri des déchets avec des visuels ludiques. Fost Plus, une personne chargée de la collecte sélective et des déchets d’emballage ménagers témoigne : « Nous comptons sur une participation active du citoyen et souhaitons revaloriser ces points d’apports volontaires en leur octroyant une identité unique, car actuellement ceux-ci peuvent donner le sentiment de n’appartenir à personne. Concrètement, tout comme les arrêts de transports en commun, les sites de bulles à verre et à textiles ont été nommés par les citoyens ou les communes. L’objectif de cette démarche est de créer une appartenance et un ancrage dans le quartier ».

 

Pour conclure, nous pouvons reconnaître que les actions de sensibilisation sont impératives afin d’informer les habitants des communes sur les incivilités menées quotidiennement et comment y faire face. La communication menée par les collectivités au sujet des dépôts sauvages peut prendre plusieurs formes mais elle doit toujours est intelligible et concise afin que chacun soit informé que le dépôt de déchets clandestins est interdit par la loi et répréhensible.