generalites-pour-web sac-poubelle-noirDéchets Ménagères Résiduelles (DMR) : Les déchets ménagers résiduels (sacs noirs) sont constitués des déchets restants à l'issue de toutes les opérations de tri, recyclage et valorisation. Ils sont appelés « déchets ultimes » et sont destinés à être enfouis.

 Comment sont-ils collectés ?

Les déchets ménagers résiduels sont collectés en porte à porte ou en point de regroupement sur l'ensemble du département. Cette collecte est effectuée par les groupements de communes : Syndicats, Communautés de Communes, Communauté d'Agglomération ou par les Communes.

Après la collecte, les bennes à ordures ménagères (BOM) vident leur chargement directement dans une installation de stockage des déchets non dangereux (ISDND) pour les collectivités qui se trouvent à proximité d'un de ces sites. En revanche, pour les autres, les déchets résiduels sont regroupés dans des centres de transfert pour être ensuite acheminés vers les installations de stockage au moyen de dispositifs de plus grande capacité.

 

Comment sont-ils traités ?

Pour traiter les déchets ultimes, plusieurs techniques sont disponibles dont les plus utilisées sont l'enfouissement, avec ou sans prétraitement et la valorisation énergétique (incinération).
En Dordogne, le traitement actuel repose sur l'enfouissement.

Le département de la Dordogne dispose de deux installations de Stockage de Déchets non dangereux (ISDND) :

  • L'ISDND de Saint Laurent des Hommes ;
  • L'ISDND de Milhac d'Auberoche.

Ces deux installations ont été certifiées ISO 14001 en 2006.

 256.38 kg...c'est le poids moyen d'ordures ménagères résiduelles
produit par chaque habitant du SYGED Bastides Forêt Bessède et collecté en 2013!

 

 

generalites-pour-web sac-poubelle-jauneDéchets Propres et Secs (DPS) : Les déchets propres et secs sont les déchets issus du tri sélectif effectué par les ménages. C'est le contenu du sac jaune (emballages en plastique, en aluminium, en carton...) auquel s'ajoute les papiers et cartons.

 Comment sont-ils collectés ?

  • Utilisation des sacs jaunes (collecte en porte à porte ou bornes d'apport volontaire) ;
  • Dépôt en déchèterie (cartons volumineux par exemple).

Afin d'optimiser le transport, ces déchets sont regroupés sur des aires de regroupement équipant chaque secteur du département. Ces déchets sont ensuite rechargés dans des bennes qui sont acheminées par camion vers les centres de tri (situation des centres de tri et des points de regroupement sur la carte ci-dessous).

Comment sont-ils traités ?

Une fois acheminés sur un des deux centres de tri de la Dordogne (Coulounieix-Chamiers et Marcillac Saint Quentin), les déchets propres et secs sont séparés par matériaux, puis conditionnés.
Ils peuvent alors servir comme nouvelle matière première pour les industries de recyclage, on les appelle « les matières premières secondaires ».

 

39 kg...c'est le poids moyen de déchets propres et secs
produit par chaque habitant du SYGED Bastides Forêt Bessède et collecté en 2013!

 

 

dechetterie-pour-web déchets-verts Déchets Verts(DV) : Les déchets verts sont issus de l'entretien des jardins publics, des espaces verts et des jardins des particuliers. Ils sont constitués de feuilles mortes, de déchets d'élagage, de tontes de gazon et de taille des arbres.

Comment sont-ils collectés ?

Les déchets verts sont collectés en porte-à-porte et dans les déchèteries.

Comment sont-ils traités ?

Pour assurer la valorisation des déchets végétaux, le département de la Dordogne est équipé de sept plates-formes de stockage/broyage de proximité et d'une plate-forme de compostage à Saint Laurent des Hommes. Ces installations accueillent les déchets végétaux dans l'attente d'un broyage à l'aide d'un matériel mobile.

 

 66.7kg...c'est le poids moyen d'ordures ménagères résiduelles
produit par chaque habitant du SYGED Bastides Forêt Bessède et collecté en 2013!

 

 

borne-verre-borne-papier-pour-web bouteille-verre-fonceLe Verre : Attention, tout les verres ne se recyclent pas, seuls les bouteilles, pots et bocaux en verre peuvent avoir une seconde vie.

 

 Comment est-il collecté ?

La collecte du verre sur le département de la Dordogne est réalisée par de l'apport volontaire. Des conteneurs sont placés sur l'ensemble des communes, permettant ainsi aux habitants de déposer leur verre quand ils le désirent.

Les collectivités qui gèrent la collecte du verre vident régulièrement ces conteneurs et acheminent le verre vers l'une des six plates-formes de regroupement du verre du département :

  • La Rampinsolle (Coulounieix-Chamiers),
  • Saint-Laurent des Hommes,
  • Dussac
  • Cussac
  • Bergerac
  • Saint Crépin et Carlucet.

Le verre est ensuite rechargé dans des camions « grands volumes » affrétés par le verrier et dirigés vers l'usine de Vayres (33).

Le regroupement du verre dans le département, avant son départ vers les usines, s'effectue donc par secteur géographique et limite ainsi la circulation des camions de collecte sur les grands trajets.

Comment est-il traité ?

Il est traité en deux étapes dans les usines de traitement du verre, appelées "verreries" :

    • Le verre est trié, lavé et concassé et devient du calcin.
    • Ce calcin est ensuite refondu dans des fours et moulu pour redevenir du verre neuf, une matière première à part entière.

 

 

41.50 kg...c'est le poids moyen de verre

produit par chaque habitant du SYGED Bastides Forêt Bessède et collecté en 2013!