sac noir pour web blister medicaments

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ramène mes médicaments à la pharmacie.

Pourquoi ne faut-il pas jeter ses médicaments à la poubelle ?

Même si vos médicaments sont périmés ou si vous pensez ne plus jamais en avoir besoin, il est important de ne jamais les jeter dans votre poubelle, ou dans votre lavabo ou vos WC.
Les médicaments sont des substances actives qui peuvent avoir un effet néfaste sur l'environnement en polluant la terre et les eaux. En les ramenant à votre pharmacien, vous protégez l'environnement. C'est aussi un moyen d'éviter les accidents domestiques. Depuis 2007, les pharmaciens ont l'obligation professionnelle de collecter les médicaments périmés ou non que leur rapportent les particuliers.
Tous les produits de santé ne sont pas à rapporter chez le pharmacien. Ce dernier ne récupère pas les seringues, les thermomètres, les compléments alimentaires, les produits vétérinaires, les pansements...
En revanche, il faut lui rapporter : les comprimés, gélules, pommades, gels, sirops, solutions injectables, suppositoires...

Que deviennent les médicaments collectés ?

Actuellement, parmi les déchets ménagers qui ne passent pas au tri sélectif, la moitié est incinérée (ils servent alors à produire de l'énergie pour le chauffage et l'électricité). L'autre moitié a pour destination l'enfouissement. En revanche, depuis le 31 décembre 2008, ils ne font plus l'objet d'une redistribution humanitaire.

L'avantage, quand vous les ramenez à votre pharmacien et que vos médicaments passent donc dans le circuit Cyclamed, c'est que vous êtes sûr qu'ils serviront à la valorisation énergétique.

Quels sont les comportements des Français ?

En 2013, l'association Cyclamed a récupéré 14 730 tonnes de médicaments non utilisés, soit une hausse de 3,2% par rapport à 2012 (alors même que le nombre de boîtes vendues en officine avait légèrement baissé).

L'Institut BVA a mené une étude sur les comportements des Français en matière de tri sélectif des médicaments non utilisés. Selon cette étude, 77% des Français déclarent rapporter leurs médicaments à leur pharmacien. Ce sont surtout les personnes âgées de 50 à 64 ans qui disent le faire le plus régulièrement (alors que les 25-34 ne le feraient que rarement). Au total, 54% des Français affirment déposer systématiquement leurs médicaments non utilisés chez le pharmacien.